Le glacier du Badét et le malheureux chasseur Caubét

dimanche 26 juin 2016
par  agnouede
popularité : 15%

La passade de Caubét sous la Hourquette du Pic Long n’est pas le fait d’un jeune de Gèdre-Dessus.

Dans un article de Lucien Briet, on peut lire le récit d’un drame de chasse qui s’est déroulé en juillet 1840.

Quatre jeunes hommes d’Aragnouet : Caubet, Fisse, Pierre Rumeau et Ousten pour la fête du village partent chasser.
" Caubet est chargé de diriger la chasse , il posta ses compagnons sous la Hourquette du pic Long ….il s’éloigna …..Les 3 jeunes ne trouvèrent personne au point de ralliement (...) 150 mètres plus bas un trou (-…) au travers le fusil de Caubet, la bretelle cassée un pont de glace avait cédé qui avait été un moment retenu par l’arme qu’il tenait en bandoulière on déroula les cordes apportées ….échec. Caubet était décédé".

Le 31 juillet 1868, Dominique Rumeau, Casteret et l’espagnol Pedro retrouvent les restes du malheureux.

JPEG - 116.1 ko

BRIET (Lucien) - Le Pic Badet. Ses deux aspects. Le glacier du Badet. La mort d’un chasseur d’isards. Par l’arête orientale. Au sommet. L’Estibère-Male et ses surprises. In : Annuaire du Club Alpin Français. Vingt-huitième Année. 1901, (1902), pp.242-262.