Sonnailles


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 17 décembre 2006
par  agnouede

Era esquerre

"Era esquerre (cf l ??espagnol, esquilla, sonnaille) C ??est une sonnaille ayant une forme parallélépipédique, arrondie aux angles, un peu évasée à l ??ouverture, légèrement rétrécie à la partie supérieure où se trouve la suspension. Le son en est grave. Le battant est formé d ??un tronçon de tibia de veau enfilé à

dimanche 17 décembre 2006
par  agnouede

Era picarde

"Era picarde (de pic, battement de cloche), sonnaille cylindrique, ayant environ 20 à 30 centimètres de haut sur 14 de diamètre ; plus grande c ??est la toulouhoère, ainsi nommée parce que le son a quelque analogie avec le bruissement des bourdons, en patois toulouhous [ ?]"

dimanche 17 décembre 2006
par  agnouede

Eth trucou

"Eth trucou (de truc, coup), sonnaille dont la forme rappelle celle d ??une mongolfière un peu aplatie à la partie centrale. Le son du trucou est sourd.
Ses dimensions varient [ ?]
Vidéo d’un trucou.
Vidéo d’une trucoete.
Un petit trucou est une trucoete. "P 88
La famille utilisait cette cloche eth

dimanche 17 décembre 2006
par  agnouede

Era tringole

« Era tringole (mot formé par onomatopée, comme son analogue tintinnabulum en latin). C ??est une petite clochette en bronze de même nature que celui des cloches .Le battant est une petite massue de fer. Le son est clair et argentin ; il s ??entend de loin. P 87 »
Henri Cazaux-Lapeyre précise " ua tringol

dimanche 17 décembre 2006
par  agnouede

Une leçon de tonton Henri

Henri nous donne une leçon sur les sonnailles.
Je complète ses propos avec des citations d’un article de Rondou (Société Ramond, pp. 87-90 [1910-2,3 et 4] 610)
Au printemps, on change les cloches des brebis. Elles portent alors des (...)