Programme de fouilles archéologiques : 3 ans et une découverte Troumouse 2015-2019

, par  agnouede , popularité : 42%

4e campagne : ao�t 2019

Troumouse : 4 emplacements retrouv�s � fouiller avec murs de sout�nement plut�t une occupation li�e au travail du bronze qu’au pastoralisme, � voir !!!!

La campagne 2019, qui s’�chelonnera sur un mois � compter du 25 ao�t devra permettre de terminer la fouille du premier secteur et de poursuivre celle du second. Deux secteurs qui livrent au moins quatre phases d’occupations, de la fin de la p�riode campaniforme aux d�buts de l’�ge de Bronze (2300-2000 avant JC).

Pour ce faire, L’universit� Toulouse-Jean-Jaures a recrut� une �quipe d’une dizaine de b�n�voles exp�riment�s, disponible sur la dur�e de la fouille ou au moins deux semaines minimum, afin de participer aux t�ches courantes. La fouille et l’exploitation des donn�es permettront de documenter les modes d’exploitation de la haute montagne et le contexte chrono-culturel. Le travail des b�n�voles sera partag� entre le terrain (fouille, tamisage, relev�s...) et la post-fouille (lavage, tri...).

Andy Barr�jot

3e campagne : octobre 2018

"Sur le site de la Hail de Pout, � Troumouse, la troisi�me campagne de fouilles vient de s�achever. L��quipe d�arch�ologues dirig� par Guillaume Saint-Sever a travaill� sur deux habitations, probablement d�estives, r�v�latrices d�occupations humaines s��chelonnant de � 2300 � � 2100 avant notre �re.....Les arch�ologues ont notamment trouv� des c�ramiques de culture campaniforme dont la datation r�v�le des occupations humaines sur une p�riode assez courte : 200 ans, de � 2300 � � 2100.
Le secteur compte quatre habitations (d�environ 4 m sur 3) en pierres s�ches. L��quipe de Guillaume Saint-Sever, directeur du chantier de fouilles rattach� au laboratoire de Toulouse Le Mirail, a travaill� cet �t� sur deux habitations. � Ces maisons ont �t� incendi�es � plusieurs reprises. Des vestiges ont pu �tre ainsi conserv�s gr�ce � ces incendies �, souligne Guillaume Saint-Sever.

....Deux types d�habitat : Les arch�ologues ont d�couvert, sous les premi�res habitations en pierres s�ches, une autre forme d�habitat avec de simples poteaux porteurs cal�s dans des trous.On a donc deux m�thodes architecturales qui se succ�dent dans le temps� Il n�y a peut-�tre eu qu�une m�me population o� diff�rentes populations qui sont venues successivement occuper le cirque de Troumouse. On observe en effet notamment un changement de typologies des c�ramiques retrouv�s. Est-ce la m�me population qui a �volu� sur place ou y a-t-il eu des �changes entre diff�rentes populations ? �. Guillaume de Saint-Sever n�a pas des �l�ments de r�ponses d�finitives de cette transition, seulement quelques indices.
Quoi qu�il en soit, le chercheur penche cependant pour une occupation temporaire. � On se situe � 2000 m d�altitude avec un enneigement hivernal particuli�rement important. Du coup, on suppose pour l�instant que ce sont des habitats temporaires qui devaient fonctionner avec des habitats � l��tage inf�rieur. C��taient des sortes d�estives en lien avec une exploitation du milieu plus large qu�actuellement. C�est-�-dire avec de la chasse, l�exploitation des diff�rentes ressources v�g�tales et aussi l�utilisation de filons m�talliques que l�on peut retrouver dans tout le cirque de Troumouse et essentiellement le filon de cuivre. Il est possible que ce soit l�un des aspects de cette occupation d�altitude �, conclut Guillaume Saint-Sever."

Leblanc, Publi� le 08/10/2018 � 15:32, Mis � jour le 08/10/2018 � 20:08
Des traces d’occupation humaine de 2300 ans avant JC mises au jour en altitude dans les Pyr�n�es

2 e campagne : Des fouilles sont r�alis�es par des universitaires � Troumouse tout le mois de septembre 2017.
1 er campagne : Elles ont commenc� en 2016, � la Haille det Pout,

Les trouvailles :
"Nous avons trouv� des petits morceaux d’�corce, des petits brandons qui vont nous aider � d�terminer les techniques de construction de cet habitat ».

Les restes d’objets trouv�s sur place sont pr�lev�s afin d’�tre analys�s : « Des c�ramiques, des tessons, des silex taill�s, des instruments pour la mouture des graines ou encore de morceaux de charbon suite aux incendies. Ces derniers nous permettront de r�cup�rer les �l�ments organiques carbonis�s et de d�terminer les esp�ces ».

Voir ci dessous

Cirque de Troumouse : un gisement de haute-montagne de l’�ge du Bronze ancien
[Fouilles]
du 29 ao�t 2016 au 27 septembre 2016 G�dre (Hautes-Pyr�n�es)

Le site est d�couvert en 2015 lors de prospections-sondages men�es par Thomas Perrin et son �quipe. Il se situe sur la commune de G�dre (Haute-Pyr�n�es), au lieu-dit Haille de Pout, sur un replat en bordure d’un ravin � 2050 m NGF. Le sondage sur un amoncellement empierr� a permis la d�couverte d’une structure en pierres s�ches effondr�e et de c�ramiques �cras�es du d�but de l’�ge du Bronze (2200-1900 av. J.-C.) au contact d’un niveau rub�fi�.

Si des occupations de plein-air de l’�ge du Bronze sont rep�r�es � cette altitude dans d’autres secteurs des Pyr�n�es, peu ont �t� fouill�es et une aussi bonne conservation des niveaux arch�ologiques est exceptionnelle.
La fouille de cet empierrement vise � caract�riser la nature de l’occupation (fun�raire, habitat…) et � enrichir un contexte chrono-culturel peu document�. Le travail sera partag� entre terrain (fouille, tamisage, relev�s…) et post-fouille (lavage, tri…).

Conditions de participation :
- �quipe d’une dizaine de b�n�voles exp�riment�s ;
- si-possible sur la dur�e de la fouille ou 2 semaines minimum ;
- logement en g�te et repas pris en charge ;
- pr�voir des v�tements adapt�s � un climat d’altitude (chauds et imperm�ables) ;
- participation aux t�ches courantes ;
- vaccin antit�tanique obligatoire ;
- voyage � la solde des fouilleurs ;

Contact :
Guillaume Saint-Sever
Post-doctorant
Universit� Toulouse Jean Jaur�s
UMR 5608-TRACES- RHAdAMANTE
Maison de la recherche,5 all�es A. Machado
31058 Toulouse cedex 9
gstsever@univ-tlse2.fr (jusqu’au 26 ao�t)
06.83.86.38.38

Navigation